A A A A A

Péchés: [Adultère]


1 Corinthiens 6:18
Fuyez la fornication! Tout péché que l'homme peut commettre est extérieur à son corps; celui qui fornique, lui, pèche contre son propre corps.

Exode 20:14
Tu ne commettras pas d'adultère.

Hébreux 13:4
Que le mariage soit honoré de tous et le lit nuptial sans souillure. Car Dieu jugera fornicateurs et adultères.

Jacques 4:17
Celui donc qui sait faire le bien et ne le fait pas, commet un péché.

Jérémie 13:27
Oh! Tes adultères et tes cris de plaisir, ta honteuse prostitution! Sur les collines et dans la campagne j'ai vu tes Horreurs. Malheur à toi, Jérusalem, qui restes impure! Combien de temps encore?

1 Jean 1:9
Si nous confessons nos péchés, lui, fidèle et juste, pardonnera nos péchés et nous purifiera de toute iniquité.

Luc 16:18
"Tout homme qui répudie sa femme et en épouse une autre commet un adultère, et celui qui épouse une femme répudiée par son mari commet un adultère.

Matthieu 19:9
Or je vous le dis: quiconque répudie sa femme - pas pour "prostitution" - et en épouse une autre, commet un adultère."

Proverbes 6:32
Mais l'adultère est privé de sens, qui veut sa propre perte agit ainsi!

Romains 7:2-3
[2] C'est ainsi que la femme mariée est liée par la loi au mari tant qu'il est vivant; mais si l'homme meurt, elle se trouve dégagée de la loi du mari.[3] C'est donc du vivant de son mari qu'elle portera le nom d'adultère, si elle devient la femme d'un autre; mais en cas de mort du mari, elle est si bien affranchie de la loi qu'elle n'est pas adultère en devenant la femme d'un autre.

Marc 10:11-12
[11] Et il leur dit: "Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre, commet un adultère à son égard;[12] et si une femme répudie son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère."

Matthieu 5:27-32
[27] "Vous avez entendu qu'il a été dit: Tu ne commettras pas l'adultère.[28] Eh bien! moi je vous dis: Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l'adultère avec elle.[29] Que si ton oeil droit est pour toi une occasion de péché, arrache-le et jette-le loin de toi: car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne soit pas jeté dans la géhenne.[30] Et si ta main droite est pour toi une occasion de péché, coupe-la et jette-la loin de toi: car mieux vaut pour toi que périsse un seul de tes membres et que tout ton corps ne s'en aille pas dans la géhenne.[31] "Il a été dit d'autre part: Quiconque répudiera sa femme, qu'il lui remette un acte de divorce.[32] Eh bien! moi je vous dis: Tout homme qui répudie sa femme, hormis le cas de "prostitution", l'expose à l'adultère; et quiconque épouse une répudiée, commet un adultère.

1 Corinthiens 6:9-16
[9] Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas du Royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas! Ni impudiques, ni idolâtres, ni adultères, ni dépravés, ni gens de moeurs infâmes,[10] ni voleurs, ni cupides, pas plus qu'ivrognes, insulteurs ou rapaces, n'hériteront du Royaume de Dieu.[11] Et cela, vous l'étiez bien, quelques-uns. Mais vous vous êtes lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés par le nom du Seigneur Jésus Christ et par l'Esprit de notre Dieu.[12] "Tout m'est permis"; mais tout n'est pas profitable. "Tout m'est permis"; mais je ne me laisserai, moi, dominer par rien.[13] Les aliments sont pour le ventre et le ventre pour les aliments, et Dieu détruira ceux-ci comme celui-là. Mais le corps n'est pas pour la fornication; il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps.[14] Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera, nous aussi, par sa puissance.[15] Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du Christ? Et j'irais prendre les membres du Christ pour en faire des membres de prostituée! Jamais de la vie![16] Ou bien ne savez-vous pas que celui qui s'unit à la prostituée n'est avec elle qu'un seul corps? Car il est dit: Les deux ne seront qu'une seule chair.

Luc 18:18-20
[18] Un notable l'interrogea en disant: "Bon maître, que me faut-il faire pour avoir en héritage la vie éternelle?"[19] Jésus lui dit: "Pourquoi m'appelles-tu bon? Nul n'est bon que Dieu seul.[20] Tu connais les commandements: Ne commets pas d'adultère, ne tue pas, ne vole pas, ne porte pas de faux témoignage; honore ton père et ta mère" --

1 Thessaloniciens 4:3-5
[3] Et voici quelle est la volonté de Dieu: c'est votre sanctification; c'est que vous vous absteniez d'impudicité,[4] que chacun de vous sache user du corps qui lui appartient avec sainteté et respect,[5] sans se laisser emporter par la passion comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu;

Marc 7:20-23
[20] Il disait: "Ce qui sort de l'homme, voilà ce qui souille l'homme.[21] Car c'est du dedans, du coeur des hommes, que sortent les desseins pervers: débauches, vols, meurtres,[22] adultères, cupidités, méchancetés, ruse, impudicité, envie, diffamation, orgueil, déraison.[23] Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans et souillent l'homme."

Matthieu 15:17-20
[17] Ne comprenez-vous pas que tout ce qui pénètre dans la bouche passe dans le ventre, puis s'évacue aux lieux d'aisance,[18] tandis que ce qui sort de la bouche procède du coeur, et c'est cela qui souille l'homme?[19] Du coeur en effet procèdent mauvais desseins, meurtres, adultères, débauches, vols, faux témoignages, diffamations.[20] Voilà les choses qui souillent l'homme; mais manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille pas l'homme."

Proverbes 5:18-23
[18] Bénie soit ta source! Trouve la joie dans la femme de ta jeunesse:[19] biche aimable, gracieuse gazelle! En tout temps que ses seins t'enivrent, sois toujours épris de son amour![20] Pourquoi, mon fils, te laisser égarer par une étrangère et embrasser le sein d'une inconnue?[21] Car les yeux de Yahvé observent les chemins de l'homme et surveillent tous ses sentiers.[22] Le méchant est pris à ses propres méfaits, dans les liens de son péché il est capturé.[23] Il mourra faute de discipline, par l'excès de sa folie il s'égarera.

Jean 8:4-11
[4] ils disent à Jésus: "Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.[5] Or dans la Loi Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Toi donc, que dis-tu?"[6] Ils disaient cela pour le mettre à l'épreuve, afin d'avoir matière à l'accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à écrire avec son doigt sur le sol.[7] Comme ils persistaient à l'interroger, il se redressa et leur dit: "Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre!"[8] Et se baissant de nouveau, il écrivait sur le sol.[9] Mais eux, entendant cela, s'en allèrent un à un, à commencer par les plus vieux; et il fut laissé seul, avec la femme toujours là au milieu.[10] Alors, se redressant, Jésus lui dit: "Femme, où sont-ils? Personne ne t'a condamnée?"[11] Elle dit: "Personne, Seigneur." Alors Jésus dit: "Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, désormais ne pèche plus."

Proverbes 6:20-35
[20] Garde, mon fils, le précepte de ton père, ne rejette pas l'enseignement de ta mère.[21] Fixe-les constamment dans ton coeur, noue-les à ton cou.[22] Dans tes démarches ils te guideront, dans ton repos ils te garderont, à ton réveil ils s'entretiendront avec toi.[23] Car le précepte est une lampe, l'enseignement une lumière; les exhortations de la discipline sont le chemin de la vie,[24] pour te préserver de la femme mauvaise, de la langue doucereuse d'une étrangère.[25] Ne convoite pas dans ton coeur sa beauté, ne te laisse pas prendre à ses oeillades,[26] car à la prostituée suffit un quignon de pain, mais la femme mariée en veut à une vie précieuse.[27] Peut-on porter du feu dans son sein sans enflammer ses vêtements?[28] Peut-on marcher sur des charbons ardents sans se brûler les pieds?[29] Ainsi celui qui court après la femme de son prochain: qui s'y essaie ne s'en tirera pas indemne.[30] On ne méprise pas le voleur qui vole pour s'emplir l'estomac quand il a faim;[31] pourtant, s'il est pris, il rendra au septuple, il donnera toutes les ressources de sa maison.[32] Mais l'adultère est privé de sens, qui veut sa propre perte agit ainsi![33] Il récolte coups et mépris, jamais ne s'effacera son opprobre.[34] Car la jalousie excite la rage du mari, au jour de la vengeance il sera sans pitié,[35] il n'aura égard à aucune compensation, il ne consentira à rien, même si tu multiplies les présents.

Proverbes 5:3-22
[3] car les lèvres de l'étrangère distillent le miel et plus onctueux que l'huile est son palais;[4] mais à la fin elle est amère comme l'absinthe, aiguisée comme une épée à deux tranchants.[5] Ses pieds descendent à la mort, ses démarches gagnent le shéol;[6] loin de prendre les sentiers de la vie, sa marche est incertaine et elle ne le sait pas.[7] Et maintenant, fils, écoutez-moi, ne vous écartez pas des paroles de ma bouche:[8] loin d'elle, passe ton chemin, n'approche pas de l'entrée de sa maison,[9] de peur qu'elle ne livre ton honneur à autrui, tes années à un homme impitoyable,[10] que ton bien n'engraisse des étrangers, que le fruit de ton labeur n'aille à des inconnus,[11] et que sur ta fin, ton corps et ta chair consumés, tu ne rugisses[12] et ne t'écries: "Hélas, j'ai haï la discipline, mon coeur a dédaigné la remontrance;[13] je n'ai pas écouté la voix de mes maîtres, je n'ai pas prêté l'oreille à ceux qui m'instruisaient![14] Peu s'en faut que je sois au comble du malheur, au milieu de l'assemblée et de la communauté!"[15] Bois l'eau de ta propre citerne, l'eau jaillissante de ton puits![16] Tes fontaines s'écouleraient au-dehors, tes ruisseaux sur les places publiques:[17] qu'ils restent pour toi seul, et non pour des étrangers avec toi![18] Bénie soit ta source! Trouve la joie dans la femme de ta jeunesse:[19] biche aimable, gracieuse gazelle! En tout temps que ses seins t'enivrent, sois toujours épris de son amour![20] Pourquoi, mon fils, te laisser égarer par une étrangère et embrasser le sein d'une inconnue?[21] Car les yeux de Yahvé observent les chemins de l'homme et surveillent tous ses sentiers.[22] Le méchant est pris à ses propres méfaits, dans les liens de son péché il est capturé.

1 Corinthiens 7:1-40
[1] J'en viens maintenant à ce que vous m'avez écrit. Il est bon pour l'homme de s'abstenir de la femme.[2] Toutefois, à cause des débauches, que chaque homme ait sa femme et chaque femme son mari.[3] Que le mari s'acquitte de son devoir envers sa femme, et pareillement la femme envers son mari.[4] La femme ne dispose pas de son corps, mais le mari. Pareillement, le mari ne dispose pas de son corps, mais la femme.[5] Ne vous refusez pas l'un à l'autre, si ce n'est d'un commun accord, pour un temps, afin de vaquer à la prière; et de nouveau soyez ensemble, de peur que Satan ne profite, pour vous tenter, de votre incontinence.[6] Ce que je dis là est une concession, non un ordre.[7] Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi; mais chacun reçoit de Dieu son don particulier, celui-ci d'une manière, celui-là de l'autre.[8] Je dis toutefois aux célibataires et aux veuves qu'il leur est bon de demeurer comme moi.[9] Mais s'ils ne peuvent se contenir, qu'ils se marient: mieux vaut se marier que de brûler.[10] Quant aux personnes mariées, voici ce que je prescris, non pas moi, mais le Seigneur: que la femme ne se sépare pas de son mari --[11] au cas où elle s'en séparerait, qu'elle ne se remarie pas ou qu'elle se réconcilie avec son mari - et que le mari ne répudie pas sa femme.[12] Quant aux autres, c'est moi qui leur dis, non le Seigneur: si un frère a une femme non croyante qui consente à cohabiter avec lui, qu'il ne la répudie pas.[13] Une femme a-t-elle un mari non croyant qui consente à cohabiter avec elle, qu'elle ne répudie pas son mari.[14] En effet le mari non croyant se trouve sanctifié par sa femme, et la femme non croyante se trouve sanctifiée par le mari croyant. Car autrement, vos enfants seraient impurs, alors qu'ils sont saints![15] Mais si la partie non croyante veut se séparer, qu'elle se sépare; en pareil cas, le frère ou la soeur ne sont pas liés: Dieu vous a appelés à vivre en paix.[16] Et que sais-tu, femme, si tu sauveras ton mari? Et que sais-tu, mari, si tu sauveras ta femme?[17] Par ailleurs, que chacun continue de vivre dans la condition que lui a départie le Seigneur, tel que l'a trouvé l'appel de Dieu. C'est la règle que j'établis dans toutes les Eglises.[18] Quelqu'un était-il circoncis lors de son appel? Qu'il ne se fasse pas de prépuce. L'appel l'a-t-il trouvé incirconcis? Qu'il ne se fasse pas circoncire.[19] La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien; ce qui compte, c'est de garder les commandements de Dieu.[20] Que chacun demeure dans l'état où l'a trouvé l'appel de Dieu.[21] Etais-tu esclave, lors de ton appel? Ne t'en soucie pas. Et même si tu peux devenir libre, mets plutôt à profit ta condition d'esclave.[22] Car celui qui était esclave lors de son appel dans le Seigneur est un affranchi du Seigneur; pareillement celui qui était libre lors de son appel est un esclave du Christ.[23] Vous avez été bel et bien achetés! Ne vous rendez pas esclaves des hommes.[24] Que chacun, frères, demeure devant Dieu dans l'état où l'a trouvé son appel.[25] Pour ce qui est des vierges, je n'ai pas d'ordre du Seigneur, mais je donne un avis en homme qui, par la miséricorde du Seigneur, est digne de confiance.[26] Je pense donc que c'est une bonne chose, en raison de la détresse présente, que c'est une bonne chose pour l'homme d'être ainsi.[27] Es-tu lié à une femme? Ne cherche pas à rompre. N'es-tu pas lié à une femme? Ne cherche pas de femme.[28] Si cependant tu te maries, tu ne pèches pas; et si la jeune fille se marie, elle ne pèche pas. Mais ceux-là connaîtront la tribulation dans leur chair, et moi, je voudrais vous l'épargner.[29] Je vous le dis, frères: le temps se fait court. Que désormais ceux qui ont femme vivent comme s'ils n'en avaient pas;[30] ceux qui pleurent, comme s'il ne pleuraient pas; ceux qui sont dans la joie, comme s'ils n'étaient pas dans la joie; ceux qui achètent, comme s'ils ne possédaient pas;[31] ceux qui usent de ce monde, comme s'ils n'en usaient pas vraiment. Car elle passe, la figure de ce monde.[32] Je voudrais vous voir exempts de soucis. L'homme qui n'est pas marié a souci des affaires du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur.[33] Celui qui s'est marié a souci des affaires du monde, des moyens de plaire à sa femme;[34] et le voilà partagé. De même la femme sans mari, comme la jeune fille, a souci des affaires du Seigneur; elle cherche à être sainte de corps et d'esprit. Celle qui s'est mariée a souci des affaires du monde, des moyens de plaire à son mari.[35] Je dis cela dans votre propre intérêt, non pour vous tendre un piège, mais pour vous porter à ce qui est digne et qui attache sans partage au Seigneur.[36] Si quelqu'un pense, étant en pleine ardeur juvénile, qu'il risque de mal se conduire vis-à-vis de sa fiancée, et que les choses doivent suivre leur cours, qu'il fasse ce qu'il veut: il ne pèche pas, qu'ils se marient![37] Mais celui qui a pris dans son coeur une ferme résolution, en dehors de toute contrainte, en gardant le plein contrôle de sa volonté, et a ainsi décidé en lui-même de respecter sa vierge, celui-là fait bien.[38] Ainsi celui qui se marie avec sa fiancée fait bien, mais celui qui ne se marie pas avec elle fait mieux encore.[39] La femme demeure liée à son mari aussi longtemps qu'il vit; mais si le mari meurt, elle est libre d'épouser qui elle veut, dans le Seigneur seulement.[40] Elle sera pourtant plus heureuse, à mon sens, si elle reste comme elle est. Et je pense bien, moi aussi, avoir l'Esprit de Dieu.

French Jerusalem Bible 1998
Copyright © 1998 éditions du cerf. Tous droits réservés.