A A A A A
Deutéronome 20
7
"Qui s'est fiancé à une femme et ne l'a pas encore épousée? Qu'il s'en aille et retourne chez lui, de peur qu'il ne périsse au combat et qu'un autre ne l'épouse!"
Française Bible Jerusalem 1998

7
Qui est-ce qui s’est fiancé à une femme, et ne l’a pas encore épousée? Qu’il s’en aille et retourne chez lui, de peur qu’il ne meure dans la bataille et qu’un autre ne l’épouse.»
Française La Bible Augustin Crampon 1923

7
Qui est-ce qui a fiancé une femme, et ne l'a point encore prise? Qu'il s'en aille et retourne chez lui, de peur qu'il ne meure dans la bataille et qu'un autre ne la prenne.
Française Bible 1910

7
Y a-t-il quelqu'un qui ait été fiancé à une femme, et qui ne l'ait pas encore épousée ? Qu'il s'en aille et qu'il s'en retourne en sa maison, de peur qu'il ne meure dans le combat et qu'un autre ne l'épouse.
Française Bible Vigouroux 1902

7
Et qui est-ce qui s'est fiancé à une femme et ne l'a pas encore épousée? Qu'il s'en aille et retourne chez lui, de peur qu'il ne meure dans la bataille et qu'un autre ne l'épouse.
Française Bible Bovet Bonnet 1900

7
Et qui est l'homme qui s'est fiancé une femme et ne l'a pas encore prise? qu'il s'en aille et retourne en sa maison, de peur qu'il ne meure dans la bataille et qu'un autre ne la prenne.
Française Bible Darby

7
Et qui est-ce qui a fiancé une femme, et ne l'a point épousée? qu'il s'en aille, et retourne en sa maison, de peur qu'il ne meure dans la bataille, et qu'un autre ne l'épouse.
Française Bible Ostervald

7
Et qui est-ce qui a fiancé une femme, et ne l’a point épousée? qu’il s’en aille, et retourne en sa maison, de peur qu’il ne meure dans la bataille, et qu’un autre ne l’épouse.
Française Bible Machaira

7
Et lequel s'est fiancé à une femme, et ne l'a pas encore épousée? qu'il s'en aille et regagne sa maison, de peur qu'il ne périsse dans la bataille et qu'un autre ne l'épouse.
Française Perret-Gentil et Rilliet 1847

7
Et qui est celui qui a fiancé une femme, et ne l'a point épousée? qu'il s'en aille, et s'en retourne en sa maison, de peur qu'il ne meure en la bataille, et qu'un autre ne l'épouse.
Française Martin 1744