A A A A A
2 Rois 8
19
Cependant Yahvé ne voulut pas détruire Juda, à cause de son serviteur David, selon la promesse qu'il lui avait faite de lui laisser toujours une lampe en sa présence.
Française Bible Jerusalem 1998

19
Mais Yahweh ne voulut pas détruire Juda, à cause de David, son serviteur, selon la promesse qu'il lui avait faite de lui donner toujours une lampe parmi ses fils.
Française La Bible Augustin Crampon 1923

19
Mais l'Eternel ne voulut point détruire Juda, à cause de David, son serviteur, selon la promesse qu'il lui avait faite de lui donner toujours une lampe parmi ses fils.
Française Bible 1910

19
Mais le Seigneur ne voulut pas perdre (entièrement) Juda, à cause de David son serviteur, selon la promesse qu'il lui avait faite de lui conserver toujours une lampe dans la suite de ses descendants.
Française Bible Vigouroux 1902

19
Mais l'Eternel ne voulut pas détruire Juda, à cause de David son serviteur, selon ce qu'il lui avait dit qu'il lui donnerait toujours une lampe parmi ses fils.
Française Bible Bovet Bonnet 1900

19
Mais l'Éternel ne voulut point détruire Juda, à cause de David, son serviteur, selon ce qu'il lui avait dit, qu'il lui donnerait une lampe pour ses fils, à toujours.
Française Bible Darby

19
Toutefois l'Éternel ne voulut point détruire Juda, pour l'amour de David, son serviteur; car il lui avait dit qu'il lui donnerait une lampe parmi ses fils à toujours.
Française Bible Ostervald

19
Toutefois YEHOVAH ne voulut point détruire Juda, pour l’amour de David, son serviteur; car il lui avait dit qu’il lui donnerait une lampe parmi ses fils à toujours.
Française Bible Machaira

19
Mais l'Éternel ne voulut pas ruiner Juda, et cela pour l'amour de David, son serviteur, selon la promesse qu'il lui avait faite de lui laisser un flambeau pour ses fils dans tous les temps.
Française Perret-Gentil et Rilliet 1847

19
Toutefois l'Eternel ne voulut point détruire Juda, pour l'amour de David son serviteur, selon ce qu'il lui avait dit, qu'il lui donnerait une lampe, à lui et à ses fils, à toujours.
Française Martin 1744