A A A A A

2 Samuel 3:1-39
1. Et la guerre fut longue entre la maison de Saül et la maison de David. Et David allait se fortifiant, et la maison de Saül allait s'affaiblissant.
2. Et il naquit à David des fils à Hébron: son premier-né fut Amnon, d'Akhinoam, la Jizreélite;
3. et le second, Kileab, d'Abigaïl, femme de Nabal le Carmélite; et le troisième, Absalom, fils de Maaca, fille de Talmaï, roi de Gueshur;
4. et le quatrième, Adonija, fils de Hagguith; et le cinquième, Shephatia, fils d'Abital;
5. et le sixième, Jithream, d'Égla, femme de David. Ceux-ci naquirent à David à Hébron.
6. Et il arriva que, pendant qu'il y eut guerre entre la maison de Saül et la maison de David, Abner tint ferme pour la maison de Saül.
7. Et Saül avait une concubine: son nom était Ritspa, fille d'Aïa; et Ish-Bosheth dit à Abner: Pourquoi es-tu entré vers la concubine de mon père?
8. Et Abner fut fort irrité à cause des paroles d'Ish-Bosheth, et il dit: Suis-je une tête de chien, moi qui aujourd'hui, contre Juda, ai usé de bonté envers la maison de Saül, ton père, envers ses frères et envers ses amis, et qui ne t'ai pas livré aux mains de David, que tu m'imputes aujourd'hui l'iniquité à cause de cette femme?
9. Que Dieu fasse ainsi à Abner et ainsi y ajoute, si je ne fais pas à David comme l'Éternel lui a juré,
10. en faisant passer le royaume de la maison de Saül, et en établissant le trône de David sur Israël et sur Juda, depuis Dan jusqu'à Beër-Shéba!
11. Et Ish-Bosheth ne put répliquer un mot à Abner, parce qu'il avait peur de lui.
12. Et Abner envoya des messagers à David de sa part, disant: A qui est le pays? -disant: Fais alliance avec moi; et voici, ma main sera avec toi pour tourner vers toi tout Israël.
13. Et David dit: Bien, je ferai alliance avec toi; seulement je demande de toi une chose, savoir: Tu ne verras pas ma face, à moins qu'auparavant tu ne fasses venir Mical, fille de Saül, quand tu viendras pour voir ma face.
14. Et David envoya des messagers à Ish-Bosheth, fils de Saül, disant: Donne-moi ma femme Mical que je me suis fiancée pour cent prépuces de Philistins.
15. Et Ish-Bosheth envoya, et la prit d'auprès de son mari, d'auprès de Paltiel, fils de Laïsh.
16. Et son mari alla avec elle, marchant et pleurant après elle, jusqu'à Bakhurim. Et Abner lui dit: Va, retourne-t'en. Et il s'en retourna.
17. Et Abner s'était entretenu avec les anciens d'Israël, disant: Ci-devant vous recherchiez David, pour qu'il fût roi sur vous;
18. et maintenant, agissez; car l'Éternel a parlé touchant David, disant: Par la main de David, mon serviteur, je délivrerai mon peuple Israël de la main des Philistins et de la main de tous ses ennemis.
19. Et Abner parla aussi aux oreilles de Benjamin, et Abner alla aussi pour dire aux oreilles de David, à Hébron, tout ce qui était bon aux yeux d'Israël et aux yeux de toute la maison de Benjamin.
20. Et Abner vint vers David, à Hébron, et avec lui vingt hommes; et David fit un festin à Abner, ainsi qu'aux hommes qui étaient avec lui.
21. Et Abner dit à David: Je me lèverai, et j'irai, et j'assemblerai vers mon seigneur, le roi, tout Israël; et ils feront alliance avec toi; et tu règneras sur tout ce que ton âme désire. Et David congédia Abner, et il s'en alla en paix.
22. Et voici, les serviteurs de David, et Joab, revenaient d'une expédition, et ils amenaient avec eux un grand butin; et Abner n'était pas avec David, à Hébron, car il l'avait congédié, et il s'en était allé en paix.
23. Et Joab et toute l'armée qui était avec lui vinrent; et on rapporta à Joab, en disant: Abner, fils de Ner, est venu vers le roi, qui l'a congédié, et il s'en est allé en paix.
24. Et Joab entra auprès du roi, et dit: Qu'as-tu fait? Voici, Abner est venu vers toi; pourquoi l'as-tu congédié, en sorte qu'il s'en est allé?
25. Tu connais Abner, fils de Ner, qu'il est venu pour te tromper, et pour connaître tes sorties et tes entrées, et pour savoir tout ce que tu fais.
26. Et Joab sortit d'auprès de David, et envoya après Abner des messagers qui le firent rebrousser depuis la citerne de Sira; et David ne le savait pas.
27. Et Abner revint à Hébron, et Joab le tira à part au milieu de la porte, pour lui parler tranquillement, et là il le frappa au ventre, en sorte qu'il mourut, à cause du sang de son frère Asçaël.
28. Et David l'apprit plus tard, et il dit: Je suis innocent, moi et mon royaume, devant l'Éternel, à jamais, du sang d'Abner, fils de Ner:
29. qu'il tombe sur la tête de Joab, et sur toute la maison de son père; et que la maison de Joab ne soit jamais sans un homme ayant un flux, ou la lèpre, ou qui s'appuie sur un bâton, ou qui tombe par l'épée, ou qui manque de pain.
30. Ainsi Joab et Abishaï, son frère, tuèrent Abner, parce qu'il avait donné la mort à Asçaël, leur frère, à Gabaon, dans la bataille.
31. Et David dit à Joab et à tout le peuple qui était avec lui: Déchirez vos vêtements et ceignez-vous de sacs, et menez deuil devant Abner. Et le roi David marchait après le cercueil.
32. Et ils enterrèrent Abner à Hébron; et le roi éleva sa voix et pleura au sépulcre d'Abner; et tout le peuple pleura.
33. Et le roi prononça une complainte sur Abner, et dit: Abner devait-il mourir comme meurt un insensé?
34. Tes mains n'étaient pas liées, et tes pieds n'avaient pas été mis dans des chaînes; tu es tombé comme on tombe devant les fils d'iniquité. Et tout le peuple pleura encore sur lui.
35. Et tout le peuple vint vers David pour l'engager à manger du pain, pendant qu'il était encore jour; mais David jura, disant: Que Dieu me fasse ainsi et ainsi y ajoute, si avant que le soleil se soit couché je goûte du pain ou aucune autre chose!
36. Et tout le peuple y eut égard, et cela fut bon à leurs yeux, comme tout ce que faisait le roi était bon aux yeux de tout le peuple.
37. Et en ce jour-là tout le peuple et tout Israël reconnurent que ce n'était point de par le roi qu'on avait fait mourir Abner, fils de Ner.
38. Et le roi dit à ses serviteurs: Ne savez-vous pas qu'un prince, et un grand homme, est tombé aujourd'hui en Israël?
39. Et moi je suis aujourd'hui faible, bien que j'aie reçu l'onction de roi; et ces hommes-là, les fils de Tseruïa, sont trop durs pour moi. Que l'Éternel rende à celui qui fait le mal, selon son méfait!

2 Samuel 4:1-12
1. Et quand le fils de Saül apprit qu'Abner était mort à Hébron, ses mains furent affaiblies, et tout Israël fut troublé.
2. Et il y avait deux hommes, chefs de bandes du fils de Saül; le nom de l'un était Baana, et le nom du second, Récab: ils étaient fils de Rimmon, le Beérothien, d'entre les fils de Benjamin; car aussi Beéroth est comptée comme étant de Benjamin.
3. Et les Beérothiens s'enfuirent à Guitthaïm, et ils y ont séjourné jusqu'à aujourd'hui.
4. Jonathan, fils de Saül, avait un fils perclus des pieds; il était âgé de cinq ans lorsque le bruit touchant Saül et Jonathan vint de Jizreël; et sa nourrice l'emporta, et s'enfuit; et il arriva que, comme elle se hâtait de fuir, il tomba et devint boiteux; et son nom était Mephibosheth.
5. Et les fils de Rimmon, le Beérothien, Récab et Baana, s'en allèrent et vinrent, pendant la chaleur du jour, dans la maison d'Ish-Bosheth; et il était couché pour son repos de midi.
6. Et ils entrèrent jusque dans l'intérieur de la maison, comme pour prendre du froment, et ils le frappèrent au ventre; et Récab et Baana, son frère s'échappèrent.
7. Ils entrèrent dans la maison pendant qu'il était couché sur son lit dans sa chambre à coucher, et ils le frappèrent et le tuèrent; et ils lui ôtèrent la tête; et ils prirent sa tête, et s'en allèrent toute la nuit par le chemin de la plaine.
8. Et ils apportèrent la tête d'Ish-Bosheth à David, à Hébron, et ils dirent au roi: Voici la tête d'Ish-Bosheth, fils de Saül, ton ennemi qui cherchait ta vie; et l'Éternel a donné en ce jour au roi, mon seigneur d'être vengé de Saül et de sa race.
9. Et David répondit à Récab et à Baana, son frère, fils de Rimmon le Beérothien, et leur dit: L'Éternel est vivant, qui a racheté mon âme de toute détresse,
10. que celui qui me rapporta, disant: Voici, Saül est mort! et qui était à ses propres yeux comme un messager de bonnes nouvelles, je le saisis et le tuai à Tsiklag, lui donnant ainsi le salaire de sa bonne nouvelle:
11. combien plus, quand de méchants hommes ont tué un homme juste dans sa maison, sur son lit! Et maintenant, ne redemanderai-je pas son sang de votre main; et ne vous exterminerai-je pas de la terre?
12. Et David commanda à ses jeunes hommes, et ils les tuèrent, et leur coupèrent les mains et les pieds, et les pendirent au réservoir de Hébron. Et on prit la tête d'Ish-Bosheth, et on l'enterra dans le sépulcre d'Abner, à Hébron.

Psaumes 62:5-12
5. Mais toi, mon âme, repose-toi paisiblement sur Dieu; car mon attente est en lui.
6. Lui seul est mon rocher et mon salut, ma haute retraite: je ne serai pas ébranlé.
7. Dieu reposent mon salut et ma gloire; le rocher de ma force, mon refuge, est en Dieu.
8. Peuple, -confiez-vous en lui en tout temps, répandez votre coeur devant lui: Dieu est notre refuge. Sélah.
9. Les fils des gens du commun ne sont que vanité, les fils des grands ne sont que mensonge: placés dans la balance, ils montent ensemble plus légers que la vanité.
10. N'ayez pas confiance dans l'oppression, et ne mettez pas un vain espoir dans la rapine; si les biens augmentent, n'y mettez pas votre coeur.
11. Dieu a parlé une fois;... deux fois j'ai entendu ceci, que la force est à Dieu.
12. à toi, Seigneur, est la bonté; car toi tu rends à chacun selon son oeuvre.

Proverbes 16:13-15
13. Les lèvres justes sont le plaisir des rois, et le roi aime celui qui parle droitement.
14. La fureur du roi, ce sont des messagers de mort, mais l'homme sage l'apaisera.
15. Dans la lumière de la face du roi est la vie, et sa faveur est comme un nuage de pluie dans la dernière saison.

Jean 4:31-54
31. Mais pendant ce temps, les disciples le priaient, disant: Rabbi, mange.
32. Mais il leur dit: Moi, j'ai de la viande à manger que vous, vous ne connaissez pas.
33. Les disciples donc dirent entre eux: Quelqu'un lui aurait-il apporté à manger?
34. Jésus leur dit: Ma viande est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé, et d'accomplir son oeuvre.
35. Ne dites-vous pas, vous: Il y a encore quatre mois, et la moisson vient? Voici, je vous dis: Levez vos yeux et regardez les campagnes; car elles sont déjà blanches pour la moisson.
36. Celui qui moissonne reçoit un salaire et assemble du fruit en vie éternelle; afin que, et celui qui sème et celui qui moissonne, se réjouissent ensemble.
37. Car en ceci est vérifiée la vraie parole: L'un sème, et un autre moissonne.
38. Moi je vous ai envoyés moissonner ce à quoi vous n'avez pas travaillé; d'autres ont travaillé, et vous, vous êtes entrés dans leur travail.
39. Or plusieurs des Samaritains de cette ville-là crurent en lui, à cause de la parole de la femme qui avait rendu témoignage: Il m'a dit tout ce que j'ai fait.
40. Quand donc les Samaritains furent venus vers lui, ils le priaient de demeurer avec eux; et il demeura là deux jours.
41. Et beaucoup plus de gens crurent à cause de sa parole;
42. et ils disaient à la femme: Ce n'est plus à cause de ton dire que nous croyons; car nous-mêmes nous l' avons entendu, et nous connaissons que celui-ci est véritablement le Sauveur du monde.
43. Or, après les deux jours, il partit de là, et s'en alla en Galilée;
44. car Jésus lui-même rendait témoignage qu'un prophète n'est pas honoré dans son propre pays.
45. Quand donc il fut venu en Galilée, les Galiléens le reçurent, ayant vu toutes les choses qu'il avait faites à Jérusalem pendant la fête; car eux aussi allaient à la fête.
46. Il vint donc encore à Cana de Galilée, où il avait, de l'eau, fait du vin. Et il y avait à Capernaüm un seigneur de la cour, duquel le fils était malade;
47. celui-ci, ayant ouï dire que Jésus était venu de la Judée en Galilée, s'en alla vers lui, et le pria de descendre et de guérir son fils; car il allait mourir.
48. Jésus donc lui dit: Si vous ne voyez des signes et des prodiges, vous ne croirez point.
49. Le seigneur de la cour lui dit: Seigneur, descends avant que mon enfant meure.
50. Jésus lui dit: Va, ton fils vit. Et l'homme crut la parole que Jésus lui avait dite, et s'en alla.
51. Et, déjà comme il descendait, ses esclaves vinrent au-devant de lui, et lui rapportèrent que son fils vivait.
52. Alors il s'enquit d'eux à quelle heure il s'était trouvé mieux; et ils lui dirent: Hier, à la septième heure, la fièvre l'a quitté.
53. Le père donc connut que c'était à cette heure-là à laquelle Jésus lui avait dit: Ton fils vit. Et il crut, lui et toute sa maison.
54. Jésus fit encore ce second miracle, quand il fut venu de Judée en Galilée.