A A A A A

2 Samuel 9:1-13
1. Et David dit: Y a-t-il encore quelqu'un qui soit demeuré de reste de la maison de Saül? et j'userai de bonté envers lui à cause de Jonathan.
2. Et il y avait un serviteur de la maison de Saül, dont le nom était Tsiba; et on l'appela auprès de David. Et le roi lui dit: Es-tu Tsiba? Et il dit: Ton serviteur!
3. Et le roi dit: N'y a-t-il plus personne de la maison de Saül? et j'userai envers lui d'une bonté de Dieu. Et Tsiba dit au roi: Il y a encore un fils de Jonathan, perclus des pieds.
4. Et le roi lui dit: Où est-il? Et Tsiba dit au roi: Voici, il est dans la maison de Makir, fils d'Ammiel, à Lodebar.
5. Et le roi David envoya, et le prit de la maison de Makir, fils d'Ammiel, à Lodebar.
6. Et Mephibosheth, fils de Jonathan, fils de Saül, vint vers David, et il tomba sur sa face et se prosterna.
7. Et David dit: Mephibosheth! Et il dit: Voici ton serviteur. Et David lui dit: Ne crains point, car certainement j'userai de bonté envers toi à cause de Jonathan, ton père, et je te rendrai tous les champs de Saül, ton père, et tu mangeras continuellement le pain à ma table.
8. Et il se prosterna, et dit: Qu'est ton serviteur, que tu aies regardé un chien mort tel que moi?
9. Et le roi appela Tsiba, le serviteur de Saül, et lui dit: Tout ce qui appartenait à Saül et à toute sa maison, je le donne au fils de ton seigneur;
10. et tu cultiveras pour lui la terre, toi et tes fils et tes serviteurs, et tu en apporteras les fruits, et le fils de ton seigneur aura du pain à manger; et Mephibosheth, fils de ton seigneur, mangera continuellement le pain à ma table. Or Tsiba avait quinze fils et vingt serviteurs.
11. Et Tsiba dit au roi: Ton serviteur fera selon tout ce que le roi, mon seigneur, a commandé à son serviteur. Et Mephibosheth, dit le roi, mangera à ma table comme un des fils du roi.
12. Et Mephibosheth avait un jeune fils, et son nom était Mica; et tous ceux qui habitaient dans la maison de Tsiba étaient serviteurs de Mephibosheth.
13. Et Mephibosheth habitait à Jérusalem, car il mangeait toujours à la table du roi; et il était boiteux des deux pieds.

2 Samuel 10:1-19
1. Et il arriva, après cela, que le roi des fils d'Ammon mourut; et Hanun, son fils, régna à sa place.
2. Et David dit: J'userai de bonté envers Hanun, fils de Nakhash, comme son père a usé de bonté envers moi. Et David l'envoya consoler par ses serviteurs au sujet de son père. Et les serviteurs de David arrivèrent dans le pays des fils d'Ammon.
3. Et les chefs des fils d'Ammon dirent à Hanun, leur seigneur: Est-ce, à tes yeux, pour honorer ton père que David t'a envoyé des consolateurs? N'est-ce pas pour reconnaître la ville, et pour l'explorer, et pour la détruire, que David t'a envoyé ses serviteurs?
4. Et Hanun prit les serviteurs de David, et fit raser la moitié de leur barbe, et fit couper leurs vêtements par le milieu jusqu'au bas des reins, et les renvoya.
5. Et on le rapporta à David; et il envoya à leur rencontre, car les hommes était très-confus. Et le roi dit: Habitez à Jéricho jusqu'à ce que votre barbe ait poussé, alors vous reviendrez.
6. Et les fils d'Ammon virent qu'ils s'étaient mis en mauvaise odeur auprès de David; et les fils d'Ammon envoyèrent, et prirent à leur solde des Syriens de Beth-Rehob et des Syriens de Tsoba, vingt mille hommes de pied, et le roi de Maaca avec mille hommes, et ceux de Tob, douze mille hommes.
7. Et David l'apprit, et il envoya Joab et toute l'armée, les hommes forts.
8. Et les fils d'Ammon sortirent et se rangèrent en bataille à l'entrée de la porte; et les Syriens de Tsoba et de Rehob, et ceux de Tob et de Maaca, étaient à part dans la campagne.
9. Et Joab vit que le front de la bataille était contre lui, devant et derrière; et il choisit des hommes de toute l'élite d'Israël, et les rangea contre les Syriens;
10. et il plaça le reste du peuple sous la main d'Abishaï, son frère, et le rangea contre les fils d'Ammon.
11. Et il dit: Si les Syriens sont plus forts que moi, tu me seras en aide; et si les fils d'Ammon sont plus forts que toi, j'irai pour t'aider.
12. Sois fort, et fortifions-nous à cause de notre peuple et à cause des villes de notre Dieu; et que l'Éternel fasse ce qui est bon à ses yeux.
13. Et Joab s'approcha, et le peuple qui était avec lui, pour livrer bataille aux Syriens; et ils s'enfuirent devant lui.
14. Et quand les fils d'Ammon virent que les Syriens s'étaient enfuis, ils s'enfuirent devant Abishaï, et rentrèrent dans la ville. Et Joab s'en retourna d'auprès des fils d'Ammon, et vint à Jérusalem.
15. Et quand les Syriens virent qu'ils étaient battus devant Israël, ils se rassemblèrent;
16. et Hadarézer envoya, et fit sortir les Syriens qui étaient au delà du fleuve, et ils vinrent à Hélam; et Shobac, chef de l'armée d'Hadarézer, était à leur tête.
17. Et cela fut rapporté à David, et il assembla tout Israël, et passa le Jourdain, et vint à Hélam; et les Syriens se rangèrent en bataille contre David, et se battirent avec lui.
18. Et les Syriens s'enfuirent devant Israël; et David tua aux Syriens sept cents chars et quarante mille cavaliers, et il frappa Shobac, chef de leur armée, et il mourut là.
19. Et tous les rois qui étaient serviteurs d'Hadarézer virent qu'ils étaient battus devant Israël, et ils firent la paix avec Israël, et le servirent. Et les Syriens craignirent d'aider encore aux fils d'Ammon.

Psaumes 65:1-8
1. O Dieu! la louange t'attend dans le silence en Sion, et le voeu te sera payé.
2. O toi qui écoutes la prière! toute chair viendra à toi.
3. Les iniquités ont prévalu sur moi; nos transgressions, toi tu les pardonneras.
4. Bienheureux celui que tu as choisi et que tu fais approcher: il habitera tes parvis. Nous serons rassasiés du bien de ta maison, de ton saint temple.
5. Tu nous répondras par des choses terribles de justice, ô Dieu de notre salut, toi qui es la confiance de tous les bouts de la terre, et des régions lointaines de la mer!
6. Toi qui as établi les montagnes par ta force, qui es ceint de puissance,
7. Qui apaises le tumulte des mers, le tumulte de leurs flots, et l'agitation des peuplades.
8. Et ceux qui habitent aux bouts de la terre craindront à la vue de tes prodiges; tu fais chanter de joie les sorties du matin et du soir.

Proverbes 16:20-21
20. Celui qui prend garde à la parole trouvera le bien, et qui se confie en l'Éternel est bienheureux.
21. L'homme sage de coeur sera appelé intelligent, et la douceur des lèvres accroît la science.

Jean 6:1-21
1. Après ces choses Jésus s'en alla de l'autre côté de la mer de Galilée, qui est la mer de Tibérias.
2. Et une grande foule le suivit, parce qu'ils voyaient les miracles qu'il faisait sur ceux qui étaient malades.
3. Et Jésus monta sur la montagne, et s'assit là avec ses disciples.
4. Or la Pâque, la fête des Juifs, était proche.
5. Jésus donc, ayant levé les yeux, et voyant qu'une grande foule venait à lui, dit à Philippe: D'où achèterons-nous des pains, afin que ceux-ci mangent?
6. Mais il disait cela pour l'éprouver, car lui savait ce qu'il allait faire.
7. Philippe lui répondit: Pour deux cents deniers de pain ne leur suffirait pas, pour que chacun en reçût quelque peu.
8. L'un de ses disciples, André, le frère de Simon Pierre, lui dit:
9. Il y a ici un petit garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de monde?
10. Et Jésus dit: Faites asseoir les gens (or il y avait beaucoup d'herbe en ce lieu-là). Les hommes donc s'assirent, au nombre d'environ cinq mille.
11. Et Jésus prit les pains; et ayant rendu grâces, il les distribua à ceux qui étaient assis; de même aussi des poissons, autant qu'ils en voulaient.
12. après qu'ils furent rassasiés, il dit à ses disciples: Amassez les morceaux qui sont de reste, afin que rien ne soit perdu.
13. Ils les amassèrent donc et remplirent douze paniers des morceaux qui étaient de reste des cinq pains d'orge, lorsqu'ils eurent mangé.
14. Les hommes donc, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est véritablement le prophète qui vient dans le monde.
15. Jésus donc, sachant qu'ils allaient venir et l'enlever, afin de le faire roi, se retira encore sur la montagne, lui tout seul.
16. Et quand le soir fut venu, ses disciples descendirent à la mer.
17. Et étant montés sur une nacelle, ils allèrent de l'autre côté de la mer, à Capernaüm. Et il faisait déjà nuit, et Jésus n'était pas venu à eux.
18. Et la mer s'élevait par un grand vent qui soufflait.
19. Ayant donc ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils voient Jésus marchant sur la mer et s'approchant de la nacelle; et ils furent saisis de peur.
20. Mais il leur dit: C'est moi, n'ayez point de peur.
21. Ils étaient donc tout disposés à le recevoir dans la nacelle; et aussitôt la nacelle prit terre au lieu où ils allaient.