A A A A A
La Bible en un an
Avril 21

Juges 7:1-25
1. Et Jerubbaal, qui est Gédéon, se leva de bonne heure, et tout le peuple qui était avec lui, et ils campèrent près de la source de Harod; et il avait le camp de Madian au nord, du côté de la colline de Moré, dans la vallée.
2. Et l'Éternel dit à Gédéon: Le peuple qui est avec toi est trop nombreux, pour que je livre Madian en leur main, de peur qu'Israël ne se glorifie contre moi, disant:
3. Ma main m'a sauvé. Et maintenant, crie aux oreilles du peuple, disant: Quiconque est peureux et tremble, qu'il s'en retourne et s'éloigne de la montagne de Galaad. Et vingt-deux mille hommes du peuple s'en retournèrent; et il en resta dix mille.
4. Et l'Éternel dit à Gédéon: Le peuple est encore nombreux; fais-les descendre vers l'eau, et là je te les épurerai; et il arrivera que celui dont je te dirai: Celui-ci ira avec toi, celui-là ira avec toi; et que chacun de qui je te dirai: Celui-ci n'ira pas avec toi, celui-là n'ira pas.
5. Et il fit descendre le peuple vers l'eau. Et l'Éternel dit à Gédéon: Quiconque lapera l'eau avec sa langue, comme lape le chien, tu le mettras à part, et aussi tous ceux qui se courberont sur leurs genoux pour boire.
6. Et le nombre de ceux qui lapèrent dans leur main en la portant à leur bouche, fut de trois cents hommes; et tout le reste du peuple se courba sur ses genoux pour boire l'eau.
7. Et l'Éternel dit à Gédéon: Par les trois cents hommes qui ont lapé l'eau je vous sauverai, et je livrerai Madian en ta main; mais que tout le peuple s'en aille, chacun en son lieu.
8. Et les trois cents hommes prirent en leurs mains les vivres du peuple et ses trompettes. Et Gédéon renvoya tous les hommes d'Israël, chacun à sa tente, et retint les trois cents hommes. Or le camp de Madian était au-dessous de lui, dans la vallée.
9. Et il arriva, cette nuit-là, que l'Éternel lui dit: Lève-toi; descends au camp, car je l'ai livré en ta main;
10. et si tu crains d'y descendre, descends vers le camp, toi et Pura, ton jeune homme;
11. et tu entendras ce qu'ils diront, et ensuite tes mains seront fortifiées et tu descendras au camp. Et il descendit, lui et Pura, son jeune homme, aux avant-postes des hommes armés qui étaient dans le camp.
12. Et Madian et Amalek et tous les fils de l'orient s'étendaient dans la vallée, nombreux comme des sauterelles; et leurs chameaux étaient sans nombre, en multitude comme le sable qui est sur le bord de la mer.
13. Et Gédéon arriva, et voici, un homme racontait un songe à son compagnon; et il disait: Voici, j'ai songé un songe; et voici, un gâteau de pain d'orge roulait dans le camp de Madian, et il arriva jusqu'à la tente et la heurta, et elle tomba; et il la retourna sens dessus dessous, et la tente était là renversée.
14. Et son compagnon répondit et dit: Ce n'est pas autre chose que l'épée de Gédéon, fils de Joas, homme d'Israël: Dieu a livré Madian et tout le camp en sa main.
15. Et il arriva que lorsque Gédéon entendit le récit du songe et son interprétation, il se prosterna. Et il retourna au camp d'Israël, et dit: Levez-vous, car l'Éternel a livré le camp de Madian en votre main.
16. Et il divisa les trois cents hommes en trois corps, et il leur mit à tous des trompettes à la main, et des cruches vides, et des torches dans les cruches.
17. Et il leur dit: Regardez ce que je vais faire, et faites de même; voici, quand j'arriverai au bout du camp, alors ce que je ferai, vous le ferez de même;
18. et quand je sonnerai de la trompette, moi et tous ceux qui sont avec moi, vous aussi vous sonnerez des trompettes autour de tout le camp et vous direz:
19. Pour l'Éternel et pour Gédéon! Et Gédéon et les cent hommes qui étaient avec lui arrivèrent au bout du camp, au commencement de la veille du milieu de la nuit; on venait seulement de placer les gardes. Et ils sonnèrent des trompettes, et brisèrent les cruches qu'ils avaient à la main;
20. et les trois corps sonnèrent des trompettes, et brisèrent les cruches: ils tenaient dans leur main gauche les torches, et dans leur main droite les trompettes pour sonner, et criaient: L'épée de l'Éternel et de Gédéon!
21. Et ils se tenaient chacun à sa place autour du camp; et tout le camp se mit à courir, et à pousser des cris, et à fuir.
22. Et les trois cents hommes sonnaient des trompettes; et l'Éternel tourna l'épée de chacun contre son compagnon, dans tout le camp. Et le camp s'enfuit jusqu'à Beth-Sitta, vers Tseréra, jusqu'au bord d'Abel-Mehola, près de Tabbath.
23. Et les hommes d'Israël se rassemblèrent, de Nephthali, et d'Aser, et de tout Manassé, et poursuivirent Madian.
24. Et Gédéon envoya des messagers dans toute la montagne d'Éphraïm, pour dire: Descendez à la rencontre de Madian, et enlevez-leur les eaux jusqu'à Beth-Bara, et le Jourdain. Et tous les hommes d'Éphraïm se rassemblèrent, et s'emparèrent des eaux jusqu'à Beth-Bara, et du Jourdain.
25. Et ils prirent les deux princes de Madian, Oreb et Zeëb; et ils tuèrent Oreb au rocher d'Oreb, et ils tuèrent Zeëb au pressoir de Zeëb. Et ils poursuivirent Madian, et apportèrent les têtes d'Oreb et de Zeëb, à Gédéon, de l'autre côté du Jourdain.

Juges 8:1-35
1. Et les hommes d'Éphraïm lui dirent: Que nous as-tu fait, de ne pas nous avoir appelés lorsque tu es allé faire la guerre contre Madian? Et ils contestèrent fortement avec lui.
2. Et il leur dit: Qu'ai-je fait maintenant en comparaison de vous? Les grappillages d'Éphraïm ne sont-ils pas meilleurs que la vendange d'Abiézer?
3. Dieu a livré en votre main les princes de Madian, Oreb et Zeëb; et qu'ai-je pu faire en comparaison de vous? Alors leur esprit s'apaisa envers lui, quand il leur eut dit cette parole.
4. Et Gédéon vint au Jourdain, et le passa, lui et les trois cents hommes qui étaient avec lui, fatigués, mais poursuivant toujours.
5. Et il dit aux hommes de Succoth: Donnez, je vous prie, des pains au peuple qui me suit, car ils sont fatigués; et je poursuis Zébakh et Tsalmunna, rois de Madian.
6. Et les principaux de Succoth dirent: La paume de Zébakh et celle de Tsalmunna sont-elles déjà en ta main, que nous donnions du pain à ton armée?
7. Et Gédéon dit: A cause de cela, dès que l'Éternel aura livré Zébakh et Tsalmunna en ma main, je broierai votre chair avec des épines du désert et avec des chardons.
8. Et de là il monta à Penuel, et leur parla de la même manière. Et les hommes de Penuel lui répondirent comme les hommes de Succoth avaient répondu.
9. Et il parla de même aux hommes de Penuel, en disant: Quand je reviendrai en paix, je démolirai cette tour.
10. Et Zébakh et Tsalmunna étaient à Karkor, et leurs camps avec eux, environ quinze mille hommes, tous ceux qui restaient de tout le camp des fils de l'orient; car il en était tombé cent vingt mille hommes tirant l'épée.
11. Et Gédéon monta par le chemin de ceux qui habitent dans les tentes, à l'orient, de Nobakh et de Jogbeha, et il frappa le camp; et le camp était en sécurité.
12. Et Zébakh et Tsalmunna s'enfuirent, et il les poursuivit, et prit les deux rois de Madian, Zébakh et Tsalmunna, et mit tout leur camp en déroute.
13. Et Gédéon, fils de Joas, revint de la bataille, de la montée de Hérès.
14. Et il saisit un jeune garçon d'entre les hommes de Succoth, et l'interrogea; et le garçon lui mit par écrit les principaux de Succoth et ses anciens, soixante-dix-sept hommes.
15. Et il vint vers les hommes de Succoth, et dit: Voici Zébakh et Tsalmunna, au sujet desquels vous m'avez insulté, disant: La paume de Zébakh et celle de Tsalmunna sont-elles déjà en ta main, que nous donnions du pain à tes hommes fatigués?
16. Et il prit les anciens de la ville, et des épines du désert et des chardons, et enseigna par eux les hommes de Succoth.
17. Et il démolit la tour de Penuel, et tua les hommes de la ville.
18. Et il dit à Zébakh et à Tsalmunna: Comment étaient les hommes que vous avez tués à Thabor? Et ils dirent: Comme toi, tels ils étaient; chacun d'eux comme la figure d'un fils de roi.
19. Et il dit: C'étaient mes frères, fils de ma mère. L'Éternel est vivant, si vous les eussiez laissés vivre, je ne vous tuerais pas!
20. Et il dit à Jéther, son premier-né: Lève-toi, tue-les. Mais le jeune garçon ne tirait pas son épée, parce qu'il avait peur, car il était encore un jeune garçon.
21. Et Zébakh et Tsalmunna dirent: Lève-toi, toi-même, et jette-toi sur nous; car tel qu'est l'homme, telle est sa force. Et Gédéon se leva et tua Zébakh et Tsalmunna, et prit les petites lunes qui étaient aux cous de leurs chameaux.
22. Et les hommes d'Israël dirent à Gédéon: Domine sur nous, et toi et ton fils, et le fils de ton fils; car tu nous as sauvés de la main de Madian.
23. Et Gédéon leur dit: Je ne dominerai point sur vous, et mon fils ne dominera point sur vous; l'Éternel dominera sur vous.
24. Et Gédéon leur dit: Je vous ferai une demande: Donnez-moi chacun de vous les anneaux de son butin. Car les Madianites avaient des anneaux d'or, parce qu'ils étaient Ismaélites.
25. Et ils dirent: Nous les donnerons volontiers. Et ils étendirent un manteau, et y jetèrent chacun les anneaux de son butin.
26. Et le poids des anneaux d'or qu'il avait demandés fut de sept cents sicles d'or, sans les petites lunes, et les pendants d'oreille, et les vêtements de pourpre dont étaient couverts les rois de Madian, et sans les colliers qui étaient aux cous de leurs chameaux.
27. Et Gédéon en fit un éphod, et le mit dans sa ville, dans Ophra; et tout Israël se prostitua là après celui-ci; et cela devint un piège pour Gédéon et pour sa maison.
28. Et Madian fut humilié devant les fils d'Israël; et il ne leva plus sa tête. Et le pays fut en repos quarante ans, aux jours de Gédéon.
29. Et Jerubbaal, fils de Joas, s'en alla, et habita dans sa maison.
30. Et Gédéon eut soixante-dix fils, issus de ses reins, car il eut beaucoup de femmes.
31. Et sa concubine qui était à Sichem, elle aussi, lui enfanta un fils; et il lui donna le nom d'Abimélec.
32. Et Gédéon, fils de Joas, mourut dans une bonne vieillesse, et fut enterré dans le sépulcre de Joas, son père, à Ophra des Abiézerites.
33. Et quand Gédéon fut mort, il arriva que les fils d'Israël retournèrent et se prostituèrent après les Baals, et ils s'établirent Baal-Berith pour dieu.
34. Et les fils d'Israël ne se souvinrent pas de l'Éternel, leur Dieu, qui les avait délivrés de la main de tous leurs ennemis tout à l'entour;
35. et ils n'usèrent pas de bonté envers la maison de Jerubbaal, qui est Gédéon, selon tout le bien qu'il avait fait à Israël.

Psaumes 49:10-20
10. Car il voit que les sages meurent, que le sot et l'insensé périssent pareillement et laissent leurs biens à d'autres.
11. Leur pensée intérieure est que leurs maisons durent à toujours, et leurs demeures de génération en génération; ils appellent les terres de leur propre nom.
12. Pourtant l'homme qui est en honneur ne dure pas; il est semblable aux bêtes qui périssent.
13. Ce chemin qu'ils tiennent est leur folie; mais ceux qui viennent après eux prennent plaisir aux propos de leur bouche. Sélah.
14. Ils gisent dans le shéol comme des brebis: la mort se repaît d'eux, et au matin les hommes droits domineront sur eux; et leur beauté va se consumer dans le shéol, sans qu'ils aient plus de demeure.
15. Mais Dieu rachètera mon âme de la puissance du shéol, car il me prendra. Sélah.
16. Ne crains pas quand un homme s'enrichit, quand la gloire de sa maison s'accroît;
17. Car, lorsqu'il mourra, il n'emportera rien; sa gloire ne descendra pas après lui,
18. Quoique pendant sa vie il bénît son âme (et on te louera, si tu te fais du bien),
19. Il s'en ira jusqu'à la génération de ses pères: ils ne verront jamais la lumière.
20. L'homme qui est en honneur et n'a point d'intelligence, est comme les bêtes qui périssent.

Proverbes 14:22-24
22. Ceux qui machinent du mal ne s'égarent-ils pas? Mais la bonté et la vérité sont pour ceux qui méditent le bien.
23. En tout travail il y a profit, mais la parole des lèvres ne mène qu'à la disette.
24. Les richesses des sages sont leur couronne; la folie des sots est folie.

Luc 15:11-32
11. Et il dit: Un homme avait deux fils;
12. et le plus jeune d'entre eux dit à son père: Père, donne-moi la part du bien qui me revient. Et il leur partagea son bien.
13. Et peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, s'en alla dehors en un pays éloigné; et là il dissipa son bien en vivant dans la débauche.
14. après qu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays-là; et il commença d'être dans le besoin.
15. Et il s'en alla et se joignit à l'un des citoyens de ce pays-là, et celui-ci l'envoya dans ses champs pour paître des pourceaux.
16. Et il désirait de remplir son ventre des gousses que les pourceaux mangeaient; et personne ne lui donnait rien.
17. Et étant revenu à lui-même, il dit: Combien de mercenaires de mon père ont du pain en abondance, et moi je péris ici de faim!
18. Je me lèverai et je m'en irai vers mon père, et je lui dirai: Père, j'ai péché contre le ciel et devant toi;
19. je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires.
20. Et se levant, il vint vers son père. Et comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, et, courant à lui, se jeta à son cou et le couvrit de baisers.
21. Et le fils lui dit: Père, j'ai péché contre le ciel et devant toi; je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.
22. Mais le père dit à ses esclaves: Apportez dehors la plus belle robe, et l'en revêtez; et mettez un anneau à sa main et des sandales à ses pieds;
23. et amenez le veau gras et tuez-le; et mangeons et faisons bonne chère;
24. car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils se mirent à faire bonne chère.
25. Or son fils aîné était aux champs; et comme il revenait et qu'il approchait de la maison, il entendit la mélodie et les danses;
26. et, ayant appelé l'un des serviteurs, il demanda ce que c'était.
27. Et il lui dit: Ton frère est venu, et ton père a tué le veau gras, parce qu'il l'a recouvré sain et sauf.
28. Et il se mit en colère et ne voulait pas entrer. Et son père étant sorti, le pria.
29. Mais lui, répondant, dit à son père: Voici tant d'années que je te sers, et jamais je n'ai transgressé ton commandement; et tu ne m'as jamais donné un chevreau pour faire bonne chère avec mes amis;
30. mais quand celui-ci, ton fils, qui a mangé ton bien avec des prostituées, est venu, tu as tué pour lui le veau gras.
31. Et il luit dit: Mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi;
32. mais il fallait faire bonne chère et se réjouir; car celui-ci, ton frère, était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé.