L'Ancien Testament
Nouveau Testament
Française Bible Vigouroux 1902
← 4

Nombres 5

6 →
1

Le Seigneur parla encore à Moïse, et lui dit :

2

Ordonne aux enfants d'Israël de chasser du camp tout lépreux, et celui qui aura une gonorrhée, ou (et) qui sera devenu impur pour avoir touché un mort.

3

Chassez-les du camp, que ce soit un homme ou une femme, de peur qu'ils ne souillent le lieu dans lequel je demeure au milieu de vous.

4

(Et) Les enfants d'Israël firent ce qui leur avait été commandé, et ils chassèrent ces personnes hors du camp, selon que le Seigneur l'avait ordonné à Moïse.

5

Le Seigneur parla encore à Moïse, et lui dit :

6

Dis ceci aux enfants d'Israël : Lorsqu'un homme ou une femme auront commis quelqu'un des péchés qui arrivent d'ordinaire aux hommes et qu'ils auront violé par négligence le commandement du Seigneur, et seront tombés en faute,

7

ils confesseront leur péché, et ils rendront à celui contre qui ils ont péché le juste prix du tort qu'ils lui auront fait, en y ajoutant encore un cinquième.

8

(Mais) S'il ne se trouve personne à qui cette restitution ne puisse (se) faire, ils la donneront au Seigneur, et elle appartiendra au prêtre, outre le bélier qui s'offre pour l'expiation, afin que l'hostie soit reçue favorablement du Seigneur.

9

Toutes les prémices qui s'offrent par les enfants d'Israël appartiennent aussi au prêtre ;

10

et tout ce qui est offert au sanctuaire par les particuliers, et (re)mis entre les mains du prêtre, appartiendra au prêtre.

11

Le Seigneur parla encore à Moïse, et lui dit :

12

Parle aux enfants d'Israël, et dis-leur : Lorsqu'une femme sera tombée en faute et que, méprisant son mari,

13

elle se sera approchée d'un autre homme, en sorte que son mari n'ait pu découvrir la chose, et que son adultère demeure caché, sans qu'elle en puisse être convaincue par des témoins, parce qu'elle n'a point été surprise dans ce crime ;

14

si le mari est transporté de l'esprit de jalousie contre sa femme qui aura été souillée véritablement, ou qui en est accusée par un faux soupçon,

15

il la mènera devant le prêtre, et présentera pour elle en offrande la dixième partie d'une mesure de farine d'orge. Il ne répandra point d'huile par-dessus, et il n'y mettra pas d'encens ; parce que c'est un sacrifice de jalousie, et une oblation pour découvrir l'adultère.

16

Le prêtre la présentera donc et la fera tenir debout devant le Seigneur ;

17

et ayant pris de l'eau sainte dans un vase de terre, il y mettra un peu de terre prise sur le pavé du tabernacle.

18

Alors la femme se tenant debout devant le Seigneur, le prêtre lui découvrira la tête, et il lui mettra sur les mains le sacrifice destiné à renouveler le souvenir de son crime, et l'oblation de la jalousie ; et il tiendra lui-même entre ses mains les eaux très amères sur lesquelles il aura prononcé les malédictions avec exécration.

19

Il adjurera la femme, et lui dira : Si un homme étranger ne s'est point approché de toi, et que tu ne te sois point souillée en quittant le lit de ton mari, ces eaux très amères, que j'ai chargées de malédictions, ne te nuiront point.

20

Mais si tu t'es retirée de ton mari, et que tu te sois souillée en t'approchant d'un autre homme,

21

ces malédictions tomberont sur toi. Que le Seigneur te rende un objet de malédiction et un exemple pour tout son peuple ; qu'il fasse pourrir ta cuisse, et que ton ventre (sein) s'enfle, et qu'il éclate enfin ;

22

que ces eaux de malédiction entrent dans ton ventre, et qu'après qu'il aura enflé (ton sein), ta cuisse se pourrisse. Et la femme répondra : Qu'il en soit ainsi, qu'il en soit ainsi (Amen, amen).

23

Alors le prêtre écrira ces malédictions sur un livre, et il les effacera ensuite avec ces eaux très amères qu'il aura chargées de malédictions,

24

et il les lui donnera à boire. Lorsqu'elle les aura prises,

25

le prêtre lui retirera des mains le sacrifice de jalousie, il l'élèvera devant le Seigneur, et il le mettra sur l'autel ; en sorte néanmoins

26

qu'il ait séparé auparavant une poignée de ce qui est offert en sacrifice, afin de la faire brûler sur l'autel, et qu'alors il donne à boire à la femme les eaux très amères.

27

Lorsqu'elle les aura bues, si elle a été souillée, et qu'elle ait méprisé son mari en se rendant coupable d'adultère, elle sera pénétrée par ces eaux de malédiction, son ventre s'enflera, et sa cuisse pourrira ; et cette femme deviendra un objet de malédiction et un exemple pour tout le peuple.

28

Que si elle n'a point été souillée, elle n'en ressentira aucun mal, et elle aura des enfants.

29

C'est là la loi de jalousie. Si, la (une) femme s'étant retirée d'auprès de son mari et s'étant souillée,

30

le (son) mari, poussé par un esprit de jalousie, l'amène devant le Seigneur, et si le prêtre fait tout ce qui a été écrit ici,

31

le mari sera exempt de faute, et la femme recevra la peine de son crime (châtiment de son iniquité).

French Vigouroux Bible 1902
Public Domain: French Vigouroux Bible 1902