L'Ancien Testament
Nouveau Testament
Française Bible Vigouroux 1902
← 6

Proverbes 7

8 →
1

Mon fils, garde mes paroles, et cache mes préceptes dans ton cœur. (Mon fils)

2

Mon fils, observe mes commandements, et tu vivras ; (et) garde ma loi comme la prunelle de ton œil.

3

Lie-la à tes doigts ; écris-la sur les tables de ton cœur.

4

Dis à la sagesse : Tu es ma sœur ; et appelle la prudence ton amie,

5

pour qu'elle te préserve de la (d'une) femme étrangère (du dehors), de (d'une) l'étrangère qui rend ses paroles douce(reuse)s.

6

Car de la fenêtre de ma maison je regardais par le treillis (les barreaux),

7

et j'aperçois des insensés (petits enfants), et parmi eux je remarque un jeune homme dépourvu de sens,

8

qui traverse la place, près de l'angle, et se dirige vers la rue qui conduit à la maison de cette femme,

9

dans l'obscurité (profonde), au déclin du jour, dans les ténèbres et les ombres de la nuit.

10

Et voici que vient au-devant de lui cette femme parée comme une courtisane, prête à surprendre les âmes, bruyante, et allant deçà, delà (vagabonde),

11

inquiète (et impatiente,) et ne pouvant demeurer en repos dans sa maison,

12

elle tend ses pièges tantôt dans la rue (dehors), tantôt sur les places publiques, tantôt dans les coins (des rues).

13

Elle saisit ce jeune homme et l'embrasse, et, le caressant avec un visage effronté, elle lui dit :

14

J'avais fait vœu d'offrir des victimes pacifiques (pour ton salut), et aujourd'hui j'ai accompli mes vœux ;

15

c'est pourquoi je suis sortie à ta rencontre, désirant te voir, et je t'ai trouvé.

16

J'ai suspendu mon lit avec des sangles ; je l'ai couvert de courtepointes (des couvertures brodées) d'Egypte en broderie ;

17

j'ai parfumé mon lit de myrrhe, d'aloès et de cinnamome.

18

Viens, enivrons-nous de délices, et jouissons des embrassements (de ce) que nous avons désirés, jusqu'au point du jour.

19

Car le (mon) mari n'est pas à la maison ; il est parti pour un très long voyage.

20

Il a emporté avec lui un sac d'argent ; il ne doit revenir à sa maison qu'au jour de la pleine lune.

21

Elle l'enlaça ainsi par de longs discours, et l'entraîna par les caresses de ses lèvres.

22

Aussitôt il la suit comme un bœuf qu'on mène pour l'immoler, et comme un agneau (qui va à la mort) en bondissant, et ignorant, l'insensé qu'on l'entraîne pour le lier,

23

jusqu'à ce que la (qu'une) flèche lui ait percé le cœur (foie) ; comme un oiseau qui se précipite dans le filet, ne sachant pas qu'il y va pour lui de la vie (s'agit du danger de son âme).

24

Maintenant donc, mon fils, écoute-moi, et sois attentif aux paroles de ma bouche.

25

Que ton esprit ne se laisse pas entraîner dans les voies de cette femme, et ne t'égare pas dans ses sentiers,

26

car il en est beaucoup qu'elle a blessés et renversés, et les plus forts (, quels qu'ils fussent,) ont été tués par elle.

27

Sa maison est le chemin de l'enfer, et il pénètre jusque dans les profondeurs de la mort.

French Vigouroux Bible 1902
Public Domain: French Vigouroux Bible 1902